Comment envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya

17 mai 2024Money transferKimboCare
2024-05-17T13:38:00.000Z2024-05-17T13:38:00.000Z

Comment envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya ?

Le Kenya est non seulement l'un des pays les plus dynamiques d'Afrique de l'Est mais aussi un acteur clé dans le domaine des transferts de fonds internationaux.

Le pays a joué un rôle pionnier dans le développement des solutions de paiement mobile, avec le célèbre service M-Pesa, qui a révolutionné la manière dont les Kényans envoient et reçoivent de l'argent.

M-Pesa est un service de transfert d'argent et de microfinancement mobile lancé en 2007 par Safaricom et Vodafone.

Né au Kenya, ce système permet aux utilisateurs d'effectuer des dépôts, des retraits, des transferts d'argent, des paiements et même d'accéder à des crédits et produits d'assurance en utilisant uniquement une carte SIM et un téléphone qui n'a pas besoin d'être connecté à Internet.

Aujourd'hui, il sert plus de 30 millions d'utilisateurs dans le pays, facilitant une grande partie des transactions quotidiennes.

Sa facilité d'utilisation, ne nécessitant pas de compte bancaire traditionnel, a transformé le visage de l'économie kényane, en particulier dans les zones rurales et moins desservies.

Au Kenya, M-Pesa est utilisé par plus de 90% des adultes (soit près de 32 millions de personnes), faisant de ce service la méthode préférée pour les transactions financières quotidiennes, y compris le paiement de factures, l'achat de biens et services, et les transferts de fonds.

M-Pesa a également un impact significatif sur l'inclusion financière, permettant à des millions de personnes sans accès à des services bancaires traditionnels de participer à l'économie et de gérer leurs finances avec plus de flexibilité et de sécurité.

Mais cela n’est pas sans limite et c’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

1 - Les banques traditionnelles

Les services bancaires traditionnels font partie des options fiables et sécurisées pour envoyer et recevoir de l'argent au Kenya.

Avantages:

  • Sécurité et confiance: Les banques sont réglementées par des organismes de surveillance financière, offrant un niveau élevé de sécurité et de protection pour vos fonds.
  • Services complémentaires: En plus des transferts d'argent, les banques proposent toute une gamme de services financiers, comme des conseils en investissement, des prêts et des facilités de crédit.
  • Transferts internationaux directs: Vous pouvez envoyer de l'argent directement depuis votre compte bancaire vers un compte au Kenya, simplifiant le processus sans nécessiter d'intermédiaires.

Inconvénients:

  • Coûts élevés: Les frais de transfert et les taux de change appliqués peuvent être particulièrement élevés, notamment au Kenya, où il est difficile d’échanger des dollars contre du Shilling kényan. Des coûts supplémentaires peuvent s'accumuler, en particulier pour des transferts fréquents ou de grands montants.
  • Processus plus lent: Le traitement des transferts internationaux peut prendre plusieurs jours ouvrables, ce qui n'est pas idéal pour les envois d'urgence comme pour les besoins en soins de santé.
  • Complexité et exigences documentaires: L'envoi de fonds à l'étranger via des banques peut nécessiter une documentation complète et des formalités administratives, rendant le processus parfois fastidieux.
  • Nécessité d’un compte bancaire : Cette exigence peut être un obstacle majeur, surtout au Kenya où une portion significative de la population n'a pas accès aux services bancaires traditionnels. Cette barrière financière limite l'accès aux transferts d'argent pour ceux qui en ont potentiellement le plus besoin.

2 - Les services et applications en ligne

Les services en ligne tels que M-Pesa, Airtel Money, T-Kash, Wise (anciennement TransferWise), WorldRemit, PayPal, Venmo ou encore Cash App ont révolutionné la façon dont nous envoyons et recevons de l'argent à travers le monde et notamment au Kenya.

Ils offrent une alternative pratique et souvent plus économique aux méthodes traditionnelles de transfert d'argent, adaptée à notre ère numérique.

Un peu plus loin dans la lecture de cet article, vous découvrirez notre classement des moyens les plus rapides et les moins coûteux pour envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya.

Avantages:

  • Rapidité et facilité d'utilisation : Ces plateformes permettent des transferts d'argent rapides, souvent instantanés, avec une simple opération en ligne ou via une application mobile. Leur interface utilisateur intuitive rend le processus accessible à tous.
  • Coût avantageux : Les frais appliqués par ces services sont généralement inférieurs à ceux des banques traditionnelles, en particulier pour les transactions internationales. Ils proposent aussi des taux de change compétitifs, ce qui peut permettre de réaliser des économies significatives.

Inconvénients:

  • Des restrictions dans les retraits ou les envois : Il faut prendre en compte le fait que certains moyens de transferts de fonds ont des limites, que ce soit dans le mode de retrait, dans la solde total de portefeuille en ligne ou encore dans les transferts en eux-mêmes en bloquant la possibilité d’envoi à partir d’une certaine somme.
  • Manque de personnalisation pour les besoins spécifiques : Ces services ne sont pas conçus spécifiquement pour des besoins tels que l'accès aux soins de santé. Ils ne fournissent pas la même assurance que chaque centime transféré sera utilisé à des fins médicales ou pour améliorer le bien-être des proches.
  • Manque de transparence et de suivi : Bien que ces plateformes offrent une certaine transparence sur les frais et le processus de transfert, elles ne fournissent pas de mécanisme détaillé pour suivre comment les fonds sont spécifiquement utilisés une fois reçus. Ceci est crucial pour les donateurs qui souhaitent s'assurer que leur soutien financier est directement alloué à des besoins spécifiques, comme des soins de santé pour leurs proches par exemple.
  • Limitation géographique : Souvent, ces applications sont conçues pour fonctionner principalement dans un seul pays ou une région spécifique, ce qui pose un problème pour les immigrants souhaitant soutenir financièrement leurs proches au Kenya. Par exemple, M-Pesa est une plateforme principalement destinée aux transferts locaux, ce qui signifie que pour transmettre des fonds, vous devrez vous tourner vers leurs partenaires comme PayPal et Western Union.
  • Sécurité des données : Bien que ces applications prennent des mesures pour protéger les informations financières des utilisateurs, les préoccupations concernant la sécurité des données personnelles restent.

D’ailleurs, ce dernier point est plus que jamais actuel. Selon une récente étude, “Près de la moitié du pays qui utilise le service omniprésent d’argent mobile a été victime de fraude.”

En janvier 2022, l'histoire de Peter Mwanzo, un policier de Nairobi, a fait grand bruit après qu'il soit devenu la cible d'une escroquerie sophistiquée de paiement mobile. (1) .

Des fraudeurs ont réussi à cloner sa carte SIM sans même que son téléphone ne quitte sa poche, et ont vidé son portefeuille mobile de 597 100 shillings kényans, soit environ 4 018 euros.

Ils n'ont pas seulement dérobé cet argent, mais ont également contracté de lourds emprunts en son nom, s’ajoutant à l'ampleur de la fraude. Ce manque de sécurité peut avoir de lourdes conséquences pour les familles en besoin, mais aussi les proches travaillant dur pour envoyer des fonds.

3 - La solution de l’achat de crédit en ligne

Si vous souhaitez soutenir vos proches au Kenya, spécialement dans le domaine de la santé, les crédits de santé offrent une solution qui allie rapidité, sécurité et impact positif.

KimboCare est née de l'expérience vécue par deux immigrants africains confrontés aux défis de soutenir la santé de leurs proches restés en Afrique tout en naviguant dans leurs propres vies aux États-Unis et en Europe, une histoire similaire à celle de Joseph que nous évoquions en introduction.

Cette histoire n'est pas unique, mais notre réponse à ce défi, elle, l'est totalement.

KimboCare a été créé pour transformer la manière dont nous prenons soin de nos familles à distance, que ce soit au Kenya, ou dans d’autres pays en développement.

Désormais, vous pouvez acheter des crédits de santé numériques pour que vos proches puissent accéder à des services de soins préventifs et curatifs sans qu’ils n’aient besoin d’un compte bancaire ou d’une plateforme de monnaie numérique.

Ce processus est simple, direct et peut être réalisé de n'importe où, à tout moment. Ces crédits seront immédiatement utilisables par les patients qui seront accueillis dans des établissements médicaux toujours vérifiés et contrôlés par KimboCare.

Plutôt que de simplement envoyer de l'argent, souvent sans garantie qu'il sera utilisé pour les soins de santé nécessaires ou sans pouvoir assurer la qualité des soins reçus, les crédits de santé offrent une solution transparente et sécurisée.

Vous obtenez ainsi un suivi en temps réel des services médicaux achetés avec les crédits de santé, s'assurant que chaque centime contribue réellement à la santé et au bien-être du bénéficiaire.

L’engagement réside dans le fait de donner aux populations vulnérables, en particulier aux femmes et aux enfants, les moyens d'accéder à des soins de santé de qualité, contribuant ainsi à une vie plus longue et en meilleure santé.

Toute l’utilité des crédits de santé réside dans la protection de vos données avec des protocoles de cryptage avancés, vous offrant une tranquillité d'esprit supplémentaire en contribuant à la santé de vos proches.

L'adoption de la monnaie numérique a offert des avantages significatifs en termes de sécurité, réduisant le risque pour les familles d'exposer leurs proches à des dangers en transportant de grandes sommes d'argent depuis les banques.

Les moyens les plus rapides pour envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya

Pour envoyer ou recevoir de l'argent au Kenya rapidement, plusieurs options s'offrent à vous, chacune avec ses propres spécificités, avantages et limites.

Il est crucial de choisir la méthode qui correspond le mieux à vos besoins, tout en prenant en compte la rapidité, les coûts, et les exigences particulières.

Les crédits de santé

En achetant des crédits santé, vous pouvez garantir que votre soutien financier est utilisé directement pour des services de santé de qualité.

Pour les besoins urgents de santé, privilégiez les services offrant des transferts instantanés ou le jour même. Certaines plateformes comme KimboCare, informent directement le patient par un SMS ou un appel.

Non seulement cela permet un transfert de fonds efficace et rapide, mais cela assure également que votre argent contribue à une cause vitale : la santé de vos proches.

L'achat de crédit de santé vous libère des incertitudes et des retards souvent associés aux transferts d'argent traditionnels.

Lorsque vous achetez des crédits santé pour un proche au Kenya, le bénéficiaire peut accéder aux soins nécessaires sans attendre, grâce à un réseau de partenaires médicaux fiables et vérifiés.

De plus, vous bénéficiez d'une transparence totale et d'une traçabilité en temps réel des services médicaux délivrés, ce qui n'est pas toujours le cas avec d'autres méthodes de transfert d'argent.

Services en Ligne et Applications Mobiles

Les services en ligne et applications mobiles sont souvent les plus rapides pour les transferts d'argent.

Des plateformes comme M-Pesa, Airtel Money, T-Kash, PayPal, Western Union, World Remit et TransferWise (maintenant Wise) permettent des transferts quasi instantanés.

Cependant, il est important de noter que ces rapidités peuvent varier en fonction du montant envoyé et des vérifications de sécurité nécessaires.

Certaines plateformes limitent le montant que vous pouvez envoyer sur une période donnée sans vérification supplémentaire.

Par exemple, la plateforme M-Pesa empêche d’effectuer des transactions supérieures à 300 000 Kshs par jour (soit 2264 dollars), et plus de 150 000 Kshs d’un seul coup (soit 1132 dollars). (2) .

Ici, il n’est pas demandé de vérification supplémentaire, les envois sont bloqués à partir d’une certaine somme. Ce sont des éléments qui peuvent poser problème en cas d’urgence et de besoin financier assez conséquent, pour des soins par exemple.

Il est également important de noter que le solde de compte le plus élevé qu’un Kényan puisse conserver sur M-Pesa est de 300 000 Kshs.

D'autres services peuvent quant à eux nécessiter des informations détaillées sur le destinataire pour des raisons de conformité.

Banques internationales

Les transferts bancaires internationaux peuvent également être rapides, surtout si les deux parties utilisent la même banque ou des banques avec des accords de coopération.

Néanmoins, les transferts interbancaires peuvent être sujets à des délais en raison de processus de vérification plus stricts et de la nécessité de passer par des systèmes de compensation.

Les limites de montant et les exigences particulières varient considérablement d'une banque à l'autre. C'est un point particulièrement important au Kenya, où la plupart des ménages sont limités dans leurs retraits.

Les moyens les moins coûteux pour envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya

Envoyer ou recevoir de l’argent d’un proche implique d’adopter une approche stratégique pour minimiser les coûts tout en garantissant la sécurité et l’efficacité des transactions.

Les services en ligne et les applications mobiles offrent souvent des tarifs et des taux de change plus avantageux que les banques traditionnelles, grâce à leurs structures de coûts allégées.

En effet, le taux de change est un facteur déterminant dans le coût total d'un transfert d'argent international.

Au Kenya, le marché des changes est relativement stable, mais il reste important de choisir des services qui offrent des taux de change proches de ceux du marché interbancaire sans frais cachés.

Chez M-Pesa, pour les montants compris entre 1 Ksh et 49 Ksh, les frais peuvent être aussi bas que gratuits, comme l’indique le tableau récapitulatif des différentes impositions de charge.

Mais au-delà de ce tarif, les charges imposées sont croissantes en fonction de la somme transférée au Kényan.

De la même façon, pour un retrait en borne ATM, des charges sont ajoutées à la somme.

Un Kényan souhaitant retirer 13 000 Ksh (soit environ 100 dollars) se verra payer des frais 1,53 dollars.

Cette mesure peut être vue comme un avantage significatif pour des solutions telles que KimboCare, qui ne transfère pas d'argent directement mais permet aux gens de soutenir leurs proches par le biais de bons ou de crédits de santé.

Au Kenya, les méthodes traditionnelles telles que les transferts via les opérateurs d’argent mobile (32%), les entreprises de transfert d’argent (31%) ou encore les virements bancaires (22%) dominent largement les transactions financières.

Encore une petite partie des personnes transportent personnellement l'argent (6%) ou l'envoient par l'intermédiaire d'amis ou de parents (4%).

Il est suivi de près par les banques traditionnelles (16%), WorldRemit (14%), Wave (9%), Sendwave (8%) et Western Union (8%), qui sont également fréquemment utilisés pour les transferts d'argent. (3) .

Avant de choisir un service, comparez les frais de transaction, les taux de change appliqués, et recherchez des avis pour assurer fiabilité et sécurité.

Opter pour des plateformes qui offrent un taux de change transparent et le plus proche possible du taux de marché sans frais cachés peut grandement réduire les coûts des transferts d'argent vers le Kenya.

Les transferts avec 0€ de frais, c’est possible ?

Des plateformes comme Worldremit, TransferWise (maintenant Wise) et Remitly sont réputées pour leurs coûts compétitifs et leur transparence.

Bien que l'offre de transferts d'argent sans frais puisse sembler attrayante, elle peut souvent être trompeuse.

Les entreprises de transfert de fonds doivent générer des revenus pour opérer, et si elles n'imposent pas de frais de transfert explicites, elles peuvent récupérer ces coûts autrement.

Cela peut inclure l'application de taux de change (beaucoup) moins favorables, ce qui signifie que votre argent perd de sa valeur en route, ou l'introduction de frais annexes une fois que vous vous engagez dans le processus de transfert.

M-Pesa, bien qu'étant une plateforme principalement destinée aux transferts locaux, offre également des options pour des transactions internationales via des partenariats avec des services comme PayPal et Western Union.

Cependant, cela implique de devoir passer par plusieurs plateformes afin d’envoyer une somme d’argent au Kenya sur M-Pesa qui peuvent inclure des frais de service élevés et des marges sur les taux de change.

En cas d’urgence, il se peut donc que la procédure soit plus longue et plus coûteuse lorsqu’il est de multiplier les transferts de fonds.

Il est donc important d’être vigilant quant aux frais cachés, qui peuvent apparaître sous forme de frais de service additionnels ou de coûts indirects.

Lire attentivement les conditions de service peut vous épargner des surprises désagréables.

Lorsque l'objectif de votre transfert d'argent est spécifiquement lié au soutien des besoins en matière de santé de vos proches au Kenya, l’achat de crédit de santé se présente comme une solution innovante proposant des coûts abordables.

C’est une garantie pour vos proches d’obtenir les meilleurs soins de santé nécessaires en évitant les frais inutiles ou les fluctuations du taux de change.

Vous savez précisément quel soin a été procuré, à quel moment et à quel coût, vous assurant ainsi que votre contribution a l'impact désiré.

En plus, aucun transfert d’argent n’est nécessaire, vous minimisez donc les risques de frais cachés.

Transférer des fonds au Kenya en fonction des différents besoins

Envoyer de l'argent au Kenya va bien au-delà de la simple transaction; c'est une manifestation de soutien, d'amour, et d'investissement dans l'avenir de vos proches.

Qu'il s'agisse de promouvoir l'accès à l'éducation ou d'assurer la santé de la famille, chaque Shilling kényan envoyé porte en lui un potentiel de changement et d'autonomisation, permettant à vos proches de poursuivre leurs rêves et de construire un avenir meilleur pour eux-mêmes et leurs communautés.

L'éducation et le travail

Investir dans l'éducation est une priorité pour de nombreuses familles.

Les transferts d'argent destinés à couvrir les frais de scolarité, les livres, les équipements et les fournitures peuvent être effectués via des banques ou des services de transfert en ligne qui offrent des options de livraison directe à des institutions éducatives ou des comptes bancaires spécifiques.

Cette approche directe minimise les intermédiaires et assure que les fonds atteignent leur but précis.

En outre, le Kenya est confronté à un taux de chômage élevé de 5,6 % après la crise, ce qui incite de nombreuses personnes à chercher un emploi ou à poursuivre des études supérieures à l'étranger.

C’est notamment le cas de James qui, comme de nombreux jeunes Kényans, a été confronté à un marché de l'emploi saturé dans un contexte économique tendu marqué par des taux de chômage élevés.

Sans emploi fixe, il dépend des transferts d'argent envoyés par sa sœur aînée, Esther, qui travaille comme analyste financière à New York.

Esther, pleinement consciente des difficultés auxquelles son frère et leur famille sont confrontés à Nairobi, s'engage à envoyer régulièrement de l'argent pour soutenir les besoins de sa famille.

Chaque mois, elle transfère environ 400 dollars à sa famille.

Cette somme, bien que modeste dans son nouveau pays de résidence, représente plus que ce que James pourrait espérer gagner au Kenya.

Grâce à ces envois, James peut non seulement subvenir à ses besoins quotidiens mais cela lui a aussi permis de participer à des formations professionnelles et de chercher activement un emploi sans la pression immédiate de la pauvreté.

La santé

Quand il s'agit de prendre soin de ceux qui sont loin, la plus grande préoccupation est souvent la certitude que l'aide envoyée atteint réellement son but prévu, particulièrement en matière de santé.

Cette préoccupation n'est pas infondée, car trouver un professionnel de santé compétent et fiable pour des proches au Kenya peut transformer une simple démarche en un véritable parcours du combattant, surtout en cas d'urgence.

Les semaines de recherche pour localiser un médecin adéquat, le stress de devoir naviguer à distance dans un système de santé complexe sans garantie de qualité ou d'efficacité, et la crainte d’avoir des frais supplémentaires “non-officiels”, constituent des barrières significatives à un accès équitable aux soins de santé.

Nous pensons notamment à l’histoire de Joseph mais aussi à celle de Mary, une mère de trois enfants vivant à Nairobi.

Bien que Nairobi dispose de meilleures infrastructures de santé comparées à d'autres régions, accéder à des soins de qualité reste un défi à cause des disparités dans la qualité des soins et de l'incohérence des normes médicales.

Lorsque Mary a été diagnostiquée avec une infection à l’intestin, elle s'est retrouvée souvent perdue face à un manque d'informations claires.

Les médecins semblaient réticents à discuter ouvertement des options de traitement, exacerbant les sentiments de vulnérabilité et d'impuissance de son frère, Simon.

Simon, ayant immigré à Los Angeles quelques années plus tôt, se sentait souvent impuissant face à la situation médicale de sa sœur restée au Kenya.

Cependant, sa découverte de KimboCare a marqué un tournant.

Informé par un ami expatrié de la possibilité de payer directement pour des soins médicaux de qualité via cette plateforme, Simon s'est empressé de s'inscrire pour aider sa sœur de manière plus efficace.

Grâce à KimboCare, Mary a pu bénéficier d'une série complète d'examens nécessaires pour évaluer son état de santé avec précision.

Les résultats lui ont été communiqués clairement et un plan de traitement détaillé a été élaboré, améliorant radicalement son parcours de soins. Elle s'est sentie écoutée et prise en charge, avec des visites régulières programmées avec son équipe médicale, ce qui a assuré un suivi continu et rassurant.

KimboCare transforme l'expérience des soins à distance en permettant aux expatriés de financer directement des services de santé préventifs et curatifs pour leurs proches au Kenya.

Cette approche offre non seulement la tranquillité d'esprit, en sachant que votre soutien financier se traduit directement par des soins de santé de qualité, mais elle permet aussi de suivre les traitements et d'obtenir des retours de vos proches.

Au lieu de simplement envoyer de l'argent, vous pouvez acheter des crédits santé qui seront utilisés exclusivement pour des soins médicaux auprès de partenaires médicaux locaux fiables et vérifiés.

Cette méthode garantit non seulement que vos fonds sont utilisés comme prévu, mais elle élimine également le stress et l'incertitude liés à la gestion des soins de santé à distance.

De plus, KimboCare intervient au besoin pour coordonner les communications avec le personnel médical afin d'assurer la meilleure expérience possible à vos proches.

Ainsi, vous pourrez identifier facilement les structures médicales fiables et surtout, suivre les soins et recevoir des retours de la part de vos proches eux-mêmes.

L’alimentation

Assurer que nos proches bénéficient d'une alimentation adéquate et nutritive est essentiel, surtout dans des régions où l'accès à des produits alimentaires de qualité peut être restreint par des limitations financières.

Envoyer de l'argent pour couvrir les besoins alimentaires contribue non seulement au bien-être physique des familles, mais aussi à leur bonheur et leur sécurité au quotidien.

La cuisine kényane, riche et variée, illustre magnifiquement la diversité culturelle du pays.

Les ingrédients de base comme le maïs, les haricots, et les légumes feuillus sont utilisés pour créer des plats nourrissants qui sont bien plus que de simples repas ; ils nourrissent également l'âme de la communauté.

Prenez, par exemple, le ugali, aliment de base incontournable au Kenya. Ce plat, simple mais essentiel, est fait de farine de maïs et d'eau et sert d'accompagnement à des plats de viandes ou de légumes, comme le sukuma wiki.

L'ugali, avec sa texture dense et sa capacité à satisfaire, symbolise la résilience et l'ingéniosité de la culture kényane.

Les nyama choma et les poissons du lac Victoria sont également des éléments centraux de la gastronomie kényane.

Ces plats, souvent accompagnés de kachumbari, offrent un réconfort aux expatriés en leur rappelant les saveurs de leur jeunesse.

Ces plats sont plus qu'une nourriture; ils sont un rappel de la maison pour les expatriés et une manière tangible de maintenir les traditions vivantes, même à des milliers de kilomètres.

Pour les Kényans vivant à l'étranger, l'envoi de fonds au pays va souvent au-delà de la simple aide financière, c'est un moyen de s'assurer que leurs familles peuvent accéder à ces ingrédients et plats traditionnels.

Chaque transfert d'argent est donc une façon de perpétuer des traditions, de soutenir les communautés locales et de maintenir un lien vital avec leur héritage culturel.

Ces gestes d'envoi de fonds soutiennent non seulement les besoins immédiats mais renforcent également les liens sociaux et culturels, essentiels à la cohésion et au bien-être des familles restées au pays.

Nos conseils de sécurité pour réaliser des transferts d’argent vers le Kenya

Dans un monde idéal, envoyer et recevoir de l'argent à travers les frontières serait aussi simple et sûr que de passer un appel téléphonique.

Cependant, la réalité des transferts d'argent internationaux peut parfois s'avérer complexe, avec des risques de fraude et d'escroquerie guettant les personnes les plus vulnérables.

Vérifier et valider votre destination de fonds

Assurez-vous que l'argent que vous envoyez atteint la personne que vous avez l'intention d'aider.

Cela peut sembler évident, mais dans l'urgence, des erreurs peuvent se produire.

Double-vérifiez les coordonnées et les informations du destinataire avant de procéder à tout transfert.

Nous vous conseillons d’opter pour des services de transfert d'argent reconnus et bien établis qui vous offrent une totale transparence sur le trajet de vos fonds tout au long du processus.

Ne vous fiez pas aux offres trop alléchantes

Les escrocs utilisent souvent la promesse de taux de change extrêmement avantageux ou de frais de transaction nuls pour attirer leurs victimes.

Si une offre semble trop belle pour être vraie, elle l'est probablement.

De la même façon, une tactique courante d’escroquerie consiste à créer un sentiment d'urgence, comme un faux problème de santé d'un proche, pour vous pousser à envoyer de l'argent rapidement sans vérification.

Ne partagez jamais vos informations personnelles

Soyez vigilant(e) avec vos données personnelles et financières. Les fraudeurs peuvent essayer de les obtenir par téléphone, email, ou réseaux sociaux.

Une entreprise légitime ne vous demandera jamais de fournir des informations sensibles par ces canaux.

Il est préférable de se tourner vers une solution programme où les données sont protégées grâce à des protocoles de cryptage avancés et vous disposez d'un contrôle d'accès.

Assurez-vous de réaliser un suivi de vos fonds

Il est très important d’avoir un dossier de chaque transfert d'argent peut s'avérer précieux en cas de problème.

Ces informations permettent de tracer et de contester toute transaction suspecte.

Après avoir envoyé de l'argent, vérifiez auprès de votre destinataire pour confirmer la réception du fonds.

Cette étape simple peut vous aider à détecter rapidement une éventuelle fraude.

La meilleure aide que vous pourrez obtenir pour envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya est celle d’un organisme qui vous assure que chaque centime est investi dans des besoins spécifiques (comme des frais de santé), avec zéro risque de détournement par des intermédiaires peu fiables.

Une vue d’ensemble des lois sur les transferts d’argent au Kenya

Si jusqu’à présent, les exportations de café, de thé et d’horticulture étaient traditionnellement les principales sources de devises pour le Kenya, les transferts de fonds par la diaspora ont récemment pris le dessus, devenant une source de revenus plus significative que la somme de ces trois exportations.

En 2023, les Kényans vivant à l'étranger ont envoyé chez eux une somme record de 671 milliards de Ksh (environ 4,21 milliards de dollars), marquant une hausse significative qui a robustement contribué à l'équilibre de la balance courante du pays. (4) .

Selon les données de la Banque centrale du Kenya (CBK), les remises de la diaspora ont connu une croissance de 4 % sur l'année, s'élevant à plus de 4 milliards de dollars contre 645 milliards de Ksh l'année précédente. (5) .

Cette augmentation est principalement attribuée à une nette progression des revenus issus de la diaspora africaine, qui ont vu une expansion de plus de 50 % sur l'année, souligne la CBK.

Les États-Unis demeurent le principal contributeur, avec 56 % des envois totaux, marquant une légère hausse par rapport aux 2,33 milliards de dollars de l'année 2022.

D'autres sources importantes incluent le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis et l'Australie.

Au Kenya, les transferts d'argent sont régulés par plusieurs cadres législatifs clés visant à assurer la sécurité et l'efficacité des transactions financières.

La Central Bank of Kenya a notamment mis en place plusieurs réglementations pour assurer un cadre sécurisé des échanges.

Certaines législations, comme la National Payment System Act et la National Payment System Regulations, établissent un cadre réglementaire pour tous les opérateurs de transfert d'argent par téléphone mobile, classés comme fournisseurs de services de paiement. (6) .

Ils doivent obtenir une licence et sont régulés par la Banque Centrale du Kenya (CBK). Ces règles garantissent que les transactions sont effectuées de manière sécurisée et transparente.

On compte aussi les Money Remittance Regulations qui sont spécifiques aux services de remise de fonds. (7) .

Elles imposent aux fournisseurs de services de remise d'argent d'être également licenciés par la CBK. Cela comprend des exigences strictes en matière de reporting et de conformité pour prévenir le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Ces réglementations interviennent dans un contexte où le Kenya, grâce à des systèmes de paiement avancés comme M-Pesa, est à la pointe des transferts d'argent mobiles qui représentent une part substantielle du PIB du pays.

La CBK continue de jouer un rôle crucial dans la supervision et la régulation de ces services pour assurer l'intégrité et la fiabilité du système financier kényan.

Le marché kényan des transferts d'argent est l'un des plus avancés et diversifiés en Afrique, grâce à un cadre économique robuste et à l'adoption généralisée de technologies de paiement innovantes.

Le système de paiement mobile a non seulement facilité l'accès à des services financiers pour une grande partie de la population kényane, mais a également posé les bases d'une économie de plus en plus numérisée et inclusive.

Le succès de M-Pesa a inspiré des initiatives similaires dans d'autres pays en développement et est souvent cité comme un exemple de l'impact positif que la technologie peut avoir sur le développement économique et social.

La fiscalité applicable pour envoyer ou recevoir de l’argent au Kenya

Le Kenya a mis en place plusieurs taxes et frais affectant les transferts d'argent, notamment entre les banques et les portefeuilles de monnaie mobile, et vice versa.

Une des mesures notables inclut une taxe d'accise de 20 % sur les transactions de banque à mobile, comme M-Pesa, Airtel Money et T-Kash.

Cette taxe d'accise est appliquée aux frais habituels de transaction, et non au montant total transmis.

Dans la mesure où les montants de transfert de fonds sont limités, multiplier l’opération incite à augmenter les coûts.

Alors que les transferts d'argent par la diaspora kényane jouent un rôle crucial dans l'économie du pays, des préoccupations persistent quant aux politiques du gouvernement, perçues comme peu efficaces et susceptibles de dissuader les expatriés kényans de continuer à envoyer de l'argent (ou du moins de trouver d’autres moyens).

Le Kenya révise actuellement ses lois fiscales concernant les transferts de fonds par la diaspora, en réponse à des préoccupations sur la double imposition que subissent les Kényans travaillant à l'étranger.

Le gouvernement kényan, en collaboration avec l'Autorité fiscale du Kenya (KRA), travaille à une révision complète pour éliminer cette double imposition et encourager ainsi les envois de fonds qui sont une source majeure de devises pour le pays. (8) .

Enfin, la proposition du président William Ruto d'imposer une retenue sur les transferts d'argent des expatriés pour financer un projet de logement social pourrait rencontrer une forte opposition de la part des Kényans vivant à l'étranger, qui y voient une nouvelle charge financière potentiellement injuste.

Grâce aux crédits de santé KimboCare, le soutien de la diaspora pour les proches au Kenya n'est soumis à aucune des dispositions fiscales discutées.

En outre, nous soulignons l'importance d'être bien informé sur ces aspects, car cela aide non seulement à garantir des transferts d'argent sans tracas mais soutient également notre mission d'assurer un accès équitable et abordable à des services, comme les soins de santé, pour ceux qui en ont besoin au Kenya.

FAQ

Comment puis-je envoyer de l'argent au Kenya de la manière la plus sûre possible ?

Pour garantir la sécurité de votre transfert d'argent vers le Kenya, choisissez des services reconnus avec des protocoles de sécurité robustes. Vérifiez toujours les avis des utilisateurs et assurez-vous que le service est réglementé par des autorités financières compétentes.

Si vous souhaitez envoyer de l’argent pour couvrir des frais de santé, optez pour des services reconnus avec des protocoles de sécurité robustes. Notre plateforme s'assure que chaque partenaire financier respecte des normes de sécurité élevées, garantissant ainsi que vos fonds atteignent vos proches en toute sécurité.

Les transferts d'argent vers le Kenya sont-ils taxés ?

Le Kenya a mis en place plusieurs taxes et frais affectant les transferts d'argent, notamment entre les banques et les portefeuilles de monnaie mobile, et vice versa. Une des mesures notables inclut une taxe d'accise de 20 % sur les transactions de banque à mobile, comme M-Pesa, Airtel Money et T-Kash. Cette taxe d'accise est appliquée aux frais habituels de transaction, et non au montant total transmis.

Combien de temps prend un transfert d'argent vers le Kenya ?

Le délai de transfert peut varier selon le service utilisé. Les transferts électroniques peuvent être instantanés ou prendre quelques heures, tandis que les méthodes traditionnelles comme les transferts bancaires peuvent prendre plusieurs jours ouvrables.

Pour les besoins urgents de santé, privilégiez les services offrant des transferts instantanés ou le jour même. Certaines plateformes comme KimboCare, informent directement le patient par un SMS ou un appel.

Quels sont les frais typiques associés à l'envoi d'argent au Kenya ?

Les frais varient largement en fonction du service choisi, du montant envoyé, et de la méthode de paiement. Certains services facturent un pourcentage du montant transféré, tandis que d'autres appliquent des frais fixes. Recherchez des options offrant une transparence totale sur les frais pour éviter les surprises.

Existe-t-il des limites de montant pour l'envoi d'argent au Kenya ?

Oui, la plupart des services de transfert d'argent imposent des limites, qui peuvent varier selon la méthode de transfert choisie et les réglementations du service. Il faut aussi noter le fait que sur place, vos proches peuvent avoir des limites de retraits bancaires.

Il est essentiel de vérifier ces limites avant d'effectuer un transfert, surtout si vous prévoyez d'envoyer de grandes sommes pour des besoins comme la couverture des frais médicaux.

Comment puis-je m'assurer d'obtenir le meilleur taux de change lors de l'envoi d'argent au Kenya ?

Comparez les taux de change offerts par différents services avant de réaliser votre transfert. Certains services permettent de verrouiller un taux de change favorable à l'avance ou offrent des taux de change plus compétitifs pour des montants plus élevés. Faites attention aux frais cachés qui peuvent affecter le montant final reçu !

Comment mes proches au Kenya peuvent-ils recevoir de l'argent ?

Les bénéficiaires au Kenya peuvent recevoir l'argent via des dépôts directs dans leurs comptes bancaires, des retraits en espèces dans des points de service locaux, ou même, pour certains services, par livraison à domicile. Assurez-vous de choisir une méthode de réception qui convient le mieux à votre bénéficiaire en termes de commodité et de sécurité.

Pour ce qui est des crédits de santé, chaque crédit acheté pourra ensuite être offert à vos proches pour un accès à des soins de qualité dans des établissements médicaux agréés.

Articles associés
Comment envoyer ou recevoir de l’argent au NigeriaComment envoyer ou recevoir de l’argent au Nigeria
Demander une démo gratuite
Besoin de plus d'informations
Consultez notre blog